Newsletter de janvier 2011

2010 : Un millésime très prometteur

En Pays Nantais

La grande force de ce millésime sera d'offrir à la fois de beaux vins primeurs et de grandes cuvées de garde. Le mérite en revient d'abord à la météo : « C'est la nature qui a tout fait ! Bien sûr, nous l'avons accompagnée, aidée, mais les conditions étaient vraiment optimales. » .
Le gros plant va donner des vins tout en finesse et en fraîcheur.
Pour le muscadet, les vins primeurs, souples, ronds et fins, évoquent les agrumes (pamplemousse) et les fruits blancs.
Les cuvées sur lies devraient offrir richesse, gras et longueur.
Les crus communaux vont rester 17 à 24 mois sur lies pour développer tout leur potentiel.

En Anjou/Saumur

« Un hiver froid et de faibles précipitations tout au long de l'année ont maintenu un excellent état sanitaire des vignes, en réduisant notoirement les interventions humaines ».
Les vins rouges se développent plus sur la gourmandise que sur la puissance, avec des arômes très friands. Les cuvées de garde s'annoncent charnues.
Les rosés s'avèrent très plaisants, souples et aromatiques. Les rosés tendres montrent une belle rondeur.
Pour les blancs, les raisins, très sains, devraient donner de beaux vins secs.
Dans toutes les appellations qui produisent des fines bulles de Loire, les vendanges ont eu lieu assez tôt, afin d'éviter la surmaturité.
Enfin, « comme 2006 ou 1998, 2010 va produire de formidables cuvées de moelleux ».

En Touraine

Les vins rouges de cabernet présentent une couleur soutenue, un bon taux de sucre, des tanins fins avec un rapport entre peaux et jus moins important que d'habitude . Le millésime devrait surtout offrir un beau volume de vins de printemps, aux notes framboisées, sur les fruits rouges plutôt que sur les fruits noirs.
Les gamays sont dotés d'une bonne colonne vertébrale, avec une acidité très mesurée que l'on devine sans la ressentir, tout en fraîcheur, comme les amateurs ont pu le savourer dès les primeurs fin novembre.
Les rosés devraient bénéficier de la même structure plaisante et acidulée.
Pour les chenins, ce bon rapport entre acidité et sucre en fait une année à vins tendres et à fines bulles.
Les sauvignons, de grande qualité grâce à la belle arrière-saison, retrouvent des volumes habituels.


En Sancerrois, Pouilly et autres vignobles de Centre-Loire

Le climat 2010 modérément sec a été rythmé au long de la saison végétative par les alternances de fortes chaleurs et de températures fraîches. Aussi, la maturation, comme tous les stades – débourrement, floraison et véraison – a été marquée par un démarrage lent et un achèvement dans des conditions climatiques optimales. D’un bel équilibre en bouche associant plénitude et fraîcheur, caractérisé par de superbes arômes fruités en blanc comme en rouge, 2010 est un grand classique

COLLÉGIALE DES DOMAINES DE LOIRE
Le Bois Morin - Route de Sanziers - 49260 LE PUY-NOTRE-DAME - France
Tél.33(0)2 41 52 29 09 - Fax. 33(0)2 41 52 26 41

www.collegialedomaineloire.com E-mail
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.